A Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Sencrop ouvre la voie à des traitements plus précis et plus rapides contre le mildiou

13 octobre 2020

Une étude menée durant 4 mois par la startup de l’agritech Sencrop sur le Domaine en biodynamie (label Demeter) du Clos des Quarterons à Saint-Nicolas-de-Bourgueil a permis de révéler l’importance des données d’humectation des feuilles de vigne en temps réel dans la lutte contre les risques de maladies cryptogamiques, et plus particulièrement le mildiou. L’étude révèle également la manière dont l’analyse de ces données influe sur l’ajustement des traitements, l’association du capteur connecté Leafcrop à un outil d’aide à la décision ayant permis une réduction significative des traitements réalisés par le vigneron contre le mildiou.

Document(s) à télécharger

Visuel(s) HD

logo-presse-et-cie

Laetitia Munoz
06 20 49 90 39
lmunoz@presse-cie.com

Du même client

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!